novembre « 2015 « Le blog de Viviane Teitelbaum

Archive pour novembre 2015

25

Quand je dis non, c’est non!

  • cffb-annonce-2015-part-1copieEn cette journée internationale pour l’élimination des violences faites aux femmes-, et malgré le contexte de violences extrêmes que nous vivons au cœur de l’Europe depuis une dizaine de jours, il faut attirer l’attention sur ces violences structurelles qui touchent les femmes au quotidien. Ces violences détruisent la vie de trop nombreuses femmes, dans le monde, en Europe, en Belgique, près de chez nous.
    L’ONU définit les violences faites à l’égard des femmes comme désignant : « tout acte de violence fondé sur l’appartenance au sexe féminin, causant ou susceptible de causer aux femmes des dommages ou des souffrances physiques, sexuelles ou psychologiques, et comprenant la menace de tels actes, la contrainte ou la privation arbitraire de liberté, que ce soit dans la vie publique ou dans la vie privée. »
    Aujourd’hui, la réalité des violences envers les femmes prend des formes différentes selon les sociétés, les cultures, mais l’existence même de ces violences se retrouvent dans toutes les classes sociales, les cultures, les religions, les situations géopolitiques. Actuellement, en Belgique, les violences conjugales constituent la première cause de mortalité des femmes de 15 à 44 ans, avant le cancer et les accidents de la route.
    Dans le monde, au moins 1 femme sur 3 est victime de coups, d’abus, de viol ou d’autres formes de maltraitance au cours de sa vie. La moitié des meurtres commis sur des femmes sont imputables à leur (ex-)partenaire.
    Chez nous une femme sur sept est victime de violences psychologiques, physiques et sexuelles. Près de 100 femmes par jour sont violées en Belgique, dont un dixième seulement porte plainte.
    Brisons cette chaîne de violence. Brisons le silence.
    Mobilisons-nous tous les jours avec un focus particulier aujourd’hui!
    cffb-annonce-2015-part-2copie-2
    Le Conseil des Femmes dans sa campagne 2015 pour lutter contre les violences offre un cours d’auto défense : voir illustration!

    Twitter Facebook
  • 18

    Je ne suis pas antisémite, mais…

    Mon nouveau livrecouv-je-ne-suis-pas-antis

    Ni Merah, ni Nemmouche, ni Coulibaly ne sont nés par génération spontanée. Ils se sont construits sur un échafaudage de haines, de confusions, de préjugés et de généralisations qui leur ont donné bonne conscience. Même au moment de tuer d’une balle dans la tête une petite fille de 7 ans à Toulouse.

    Car, aussi provoquante que soit cette réalité, il faut le dire : ce qui est inquiétant n’est pas seulement que l’on tue des Juifs, c’est aussi qu’on le fasse en pensant agir ainsi au nom du bien ou de la justice.

    Dans les mois qui ont suivi ces crimes, la situation a continué à se détériorer. Entre insultes, tags, menaces, agressions verbales, physiques et cris de morts aux Juifs, profanations de sépultures, glorification des assassins sur les réseaux sociaux ou sur les murs de nos villes, le nombre de violences antisémites n’a cessé d’augmenter. Cet ouvrage présente les différents visages de ce nouvel antisémitisme.

    En vente en librairie

    Twitter Facebook
    15

    En colère, horrifiée, inquiète… mais déterminée #PArisAttacks

    12241204_10208022974361641_8514166314597327479_n-1D’abord anesthésiée par l’horreur
    Ensuite en colère contre ce carnage islamiste
    Et en même temps horrifiée par la terreur
    Inquiète - très rapidement- pour les proches à Paris ( merci à mes ami-e-s qui m’ont vite rassurée!)
    Dégoutée ( mais pas surprise, désolée) d’apprendre que des terroristes viendraient de Molenbeek
    Mais déterminée plus que jamais à continuer à me battre avec tous ceux et celles qui le veulent pour remettre nos valeurs au coeur de nos actions et de nos vies et cela sans concession
    Tétanisée par ce monde que nous sommes en train de léguer à nos enfants
    Convaincue que l’action et les mots pour combattre doivent rester ancrés dans la démocratie…
    Et enfin mes plus sincères condoléances aux familles et aux proches des victimes dont je ne peux même pas imaginer la douleur….
    Restons debout pour ceux et celles qui ont été lâchement assassiné-e-s, et pour l’avenir de tous nos enfants.

    Twitter Facebook