septembre « 2014 « Le blog de Viviane Teitelbaum

Archive pour septembre 2014

24

Chana tova, belle et heureuse année, douce et sucrée…

rosh-hashanah-desserts-22Comme chaque année à Rosh-Hashana ( nouvelle année juive) je vous présente de tout cœur mes meilleurs vœux pour cette année nouvelle.
C’est bien évidemment l’occasion de formuler des vœux pour l’année à venir mais aussi de jeter un regard sur celle qui vient de s’écouler. Une occasion aussi d’envisager un renouvellement positif dans notre vie citoyenne, communautaire ou personnelle.
Quotidiennement, nous sommes confrontés à des difficultés, à de nouvelles interrogations. L’année qui vient de s’écouler a été marquée par une augmentation dramatique de l’antisémitisme en Europe et en Belgique et par le terrorisme aveugle qui a tué et tue encore sans distinction de par le monde. Il a frappé douloureusement en Belgique aussi.
C’est pour cela que nous devons nous mobiliser, nous démocrates, pour refuser toute dérive anti-démocratique, tout dérapage, de la parole à l’acte. Pour toutes et tous, en toute circonstance.
A Rosh Hashana, on a l’habitude de consommer des mets symboliques comme de la pomme trempée dans le miel pour que l’année soit douce et belle.
Hormis ces us culinaires, c’est aussi, je le rappelle toujours, l’occasion pour les Juifs de solliciter la vie, le bonheur des individus et la paix pour toutes et tous.
Comme Rosh-Hashana est avant tout l’occasion de formuler ses vœux pour l’année à venir, j’aimerais vous présenter mes meilleurs vœux pour une année remplie de joie, de bonheur, de bonne santé, de prospérité ( en toute sécurité) et de paix dans le monde.

Chana Tova ! Une belle année douce et sucrée!

Twitter Facebook
13

réouverture du musée juif de Belgique: thème la femme dans le judaïsme

femmejudaisme2-1Ce dimanche 14 septembre, je serai l’invitée de l’émission radio “Et dieu dans tout ça?” de Jean-Pol Hecq sur la RTBF - La Première RTBF Je serai face à Floriane Chinsky pour parler de “la Femme dans le judaïsme”, à l’occasion de la “Journée européenne de la culture juive”, et à l’occasion de la réouverture du Musée Juif de Belgique sur le thème “la Femme dans le judaïsme”.

Réouverture du Musée Juif de Belgique
Le 14 septembre 2014
A l’occasion de la Journée Européenne de la Culture Juive et quatre mois après le tragique événement survenu au musée, ayant coûté la vie à Myriam et Emmanuel RIVA, Dominique SABRIER, et Alexandre STRENS, le Musée Juif de Belgique vous informe de la réouverture de ses portes, qui aura lieu le 14 septembre 2014 à 11 h 00 lors de la Journée Européenne de la Culture Juive. Une cérémonie qui se tiendra en présence des personnalités du monde politique, académique, diplomatique, religieux et culturel.

Programme
11 h 00′ Ouverture des portes
12 h 00′ Allocution du Président du Musée Juif de Belgique, M.Philippe Blondin
12 h 15′ Discours du Premier ministre, M. Elio Di Rupo
12 h 30′Lancement des activités dans le cadre de la Journée Européenne de la Culture Juive.
13 h 45′ Exposé sur le thème de la “Femme dans le Judaïsme” par la Présidente du CFFB et du Lobby Européen des Femmes, Mme Viviane Teitelbaum.
15 h 00 Réouverture des expositions “La robe est ailleurs” & “Warsawarsaw” par le Directeur du Grand Hornu, M. Laurent Busine
Participation sur réservation uniquement. Merci de confirmer votre présence par mail à l’adresse security-event@mjb-jmb.org

Emission: dimanche 14/9 1ere diffusion à 11h, rediffusion à 23h10.

Twitter Facebook
03

La libération: moment de joies mais aussi prise de conscience et désespoir pour certains…

couverture-enfants-caches-recto-copiePetit rappel

Dans la matinée du 3 septembre, les Allemands chargent en toute hâte des camions militaires. Déjà depuis quelques jours, ils se retirent, fuyant vers l’est. Mais avant leur départ, ils mettent le feu au Palais de Justice pour détruire les documents qui s’y trouvent encore.
Les Britanniques libèrent Bruxelles le 3 septembre accompagnés des Belges de la Brigade Piron et Anvers le jour suivant avec l’aide de la Witte Brigade de la Résistance belge qui a neutralisé les dispositions allemandes prises en vue de détruire les installations portuaires. Les Américains sont à Liège.
Les Allemands chassés, le Front de l’Indépendance investit quartier par quartier les maisons des inciviques. Les prisons se vident de leurs prisonniers politiques pour se remplir de collaborateurs.
Au fur et à mesure, partout le bonheur s’installe.

(…)”Paradoxalement, la Libération tant attendue et tellement espérée, représente pour les enfants juifs cachés la fin du rêve. Le silence et la culpabilité émergent. Brutalement, la mort et la solitude font irruption dans leur quotidien.
Après le songe et le mensonge vient l’attente, après la confiance survient le désespoir. Pendant des années, ils vont taire leur souffrance, enfouir cette douleur, mettre derrière eux ces années de tourment et de peine. Ils abritent une blessure béante, qu’ils croient encore pouvoir ignorer.
Pendant et après guerre, les enfants se sont souvent, et à différentes étapes, retrouvés avec d’autres dans la même situation. Ils ont vécu leur propre peine et partagé celle de leurs semblables. Tout ce vécu d’enfants abandonnés, en péril, angoissés, leur était perceptible par les mesures qu’ils devaient prendre, ne fût- ce qu’au moment de se prémunir contre des indiscrétions. En plus de la désolation de la séparation, de l’angoisse de l’abandon et de l’espoir des retrouvailles, toutes les histoires que les enfants se racontaient et tout ce qu’on leur annonçait était traumatisme. Qu’ils retrouvent leur parents ou non, ils en restent profondément marqués. Et pendant des décennies, ils continueront à endurer des cauchemars angoissants dont le cadre est la guerre, la peur.
Mais petit à petit, pour certains, la plaie se referme et cicatrise. L’apaisement vient alors sous la forme d’une identité acceptée ou retrouvée, d’une parole reconquise. Pas pour tous, ni tout à fait. La cicatrice demeure à tout jamais, tel un témoin, du mal enduré, de l’affliction subie.”(…)

(… extrait de mon livre : « Enfants cachés, les larmes sous le masque”)

Twitter Facebook