octobre « 2012 « Le blog de Viviane Teitelbaum

Archive pour octobre 2012

12

mon bilan, mes projets… votre confiance, votre voix

marqueur-verso-copieChaque voix compte. Et votre voix peut faire la différence!

Chères amies, Chers amis

Même si d’habitude les candidats vous disent toujours ce qu’ils compte faire s’ils sont élus….
Même si on dit qu’on est pas élu sur un bilan…
J’espère tout de même avoir honoré votre confiance et j’aimerais vous dire pourquoi j’espère que vous voterez (aussi) pour moi !

Je termine mon premier mandat politique comme Conseillère communale et chef de groupe à Ixelles. Six années de travail, de présence, d’intérêt, de passion.
Je me suis totalement investie (je ne peux pas faire autrement) dans mon travail, en tant que chef de groupe, au sein du Conseil communal et du Conseil de Police.

J’ai travaillé avec plaisir et assiduité.

J’ai travaillé avec obstination en tant que présidente du Conseil d’Administration de Brutélé, et nous, Bruxellois, avons empêché une fusion par absorption, permettant ainsi à la commune de garder sa propriété sur le réseau de câblodistribution et de continuer à percevoir des intérêts.

J’ai travaillé avec rigueur au sein des CA des hôpitaux publics (IRIS et HIS) défendant systématiquement une bonne gestion alliant soins de qualités pour les patients, respect des demandes des médecins et une certaine rentabilité.

Toujours en toute loyauté, et toujours aussi en toute liberté, avec dynamisme, rigueur et franchise (là aussi, je ne peux faire autrement).

J’ai siégé activement, proposant des textes de résolution relatifs au vivre–ensemble: sur la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et l’homophobie, en faveur de l’égalité homme-femme et contre le sexisme, en faveur des Personnes à Mobilité Réduite.

J’ai participé pendant plusieurs années à la commission des vérificateurs aux comptes, je suis intervenue sur les dossiers d’urbanisme ( lutte pour le respect des intérieurs d’îlots par exemple), contre les diktats de la STIB, en faveur de plus de sécurité pour les citoyens (j’ai été comme certains d’entre vous hélas victime de cambriolages, de vandalisme et de vols répétés) et j’ai participé à la mise en place du jumelage entre Megido et Ixelles.
J’ai aussi recréé un Cercle d’Histoire d’Ixelles pour tenter de sauver archives et témoignages de notre histoire.

Je tenais à vous rendre ces comptes et vous remercier pour l’opportunité que vous m’avez accordée il y a 6 ans.

Je suis 5e sur la liste MR à Ixelles. Si vous estimez que j’ai honoré votre confiance, votre voix m’aidera à poursuivre mon travail pour notre belle commune ixelloise.

Chaque voix compte. Et votre voix peut faire la différence.
Et merci à toutes celles et tous ceux qui m’ont aidés et soutenus dans cette campagne ! Vous êtes merveilleux!

Twitter Facebook
10

Teitelbaum vs Demol : la victoire du combat démocratique!

Voici le communiqué de presse envoyé ce jour!

Teitelbaum vs Demol : la victoire du combat démocratique!

Le 23 avril 2009, le tribunal de première instance de Bruxelles a rendu un jugement fort dans l’affaire qui opposait Viviane Teitelbaum, députée bruxelloise, à Johan Demol : la responsabilité de la députée a été écartée et M. Demol condamné à payer le montant de l’indemnité de procédure à la plaignante.

Pour rappel, ce dernier a attaqué la députée MR pour être l’éditeur responsable d’un tract distribué dans le cadre de la campagne relative aux élections communales de 2006. Ce tract s’intégrait dans une action de sensibilisation aux dangers de l’extrême - droite et pour la défense des valeurs démocratiques menée par l’Union des Etudiants Juifs de Belgique. On pouvait, ainsi, y lire les mentions suivantes :

« VLAAMS BELANG, FRONT NATIONAL,… Johan Demol : député bruxellois VB condamné à plusieurs reprises pour distribution de tracts racistes VOTER POUR EUX, C’EST TUER LA DEMOCRATIE !!! »

Johan Demol a invoqué une atteinte à son honneur et demandé la condamnation de Viviane Teitelbaum en sa qualité d’éditeur responsable et sur base de sa responsabilité personnelle. Le tribunal n’a pas suivi Johan Demol.

En revanche, le tribunal a suivi les arguments avancés par l’avocat de Viviane Teitelbaum, Maître Thierry Van Nerom, en jugeant « que l’appartenance de Monsieur Demol à des mouvements d’extrême - droite a été évoquée à de nombreuses reprises depuis les années ‘90, par la presse. Il s’agit d’un fait établi, dont Monsieur Demol ne se cache, d’ailleurs, pas […]. Par ailleurs, Monsieur Demol a fait l’objet d’un passé judiciaire […] »

Ainsi le tribunal a décidé que Viviane Teitelbaum n’a pas commis de faute. D’autant que la distribution du tract s’est réalisée dans le cadre d’une campagne électorale, à l’égard d’un personnage public, pour s’associer à l’expression d’une opinion politique , en voulant contester des comportements de M. Demol dans le cadre de ses activités politiques.

M Demol a fait appel de la décision.

La Cour d’Appel a confirmé le jugement du tribunal en première instance et estime que le tract concerné n’a, a aucun moment, « faussé les armes du combat démocratique ».

Viviane Teitelbaum remercie encore une fois Me Thierry Van Nerom pour une plaidoirie brillante, mais aussi pour sa défense inlassable des valeurs démocratiques et contre l’extrême droite.

Le jugement de 2009 et l’appel déclaré non fondé orienteront très certainement la jurisprudence future.

« Je reste déterminée à poursuivre mon combat contre l’extrême droite – quelle qu’elle soit, d’où qu’elle vienne et peu importe les habits qu’elle revêt - et en faveur des valeurs démocratiques. Tout démocrate a le devoir de lutter contre les extrémismes. C’est ce que j’ai fait, c’est ce que je continuerai de faire ! » a-t-elle conclu.

Twitter Facebook
10

une journée en campagne….

Au soleil ou sous la pluie, le matin ou le midi, …. pour expliquer, tenter de convaincre, … et peut-être que vous aussi vous souhaiterez cocher le n°5 pouf Ixelles ce dimanche!

… et merci à Jim Mosko pour ce travail !!!

Twitter Facebook
04

A quand du vrai courage?

J’ai déjà répondu à M. Mungo, en mettant les choses au point. Il est sourd.
M. Mungo récidive et (m’) attaque encore. Il dépasse les limites.
Chacun est libre, évidemment, de poursuivre tout débat.
Je me dois de corriger les erreurs de son texte, et d’apporter une précision pour la nième fois dans ce dossier. C’est lassant.

Aux nostalgiques du stalinisme

Pour le MR, les conditions ne sont pas actuellement réunies pour soutenir l’adhésion de la Turquie à l’Europe, notamment en ce qui concerne le respect des droits de l’homme (et je rajoute : et de la femme, et des homosexuels, et des opposants politiques et des Arméniens,…) et sur un certain nombre d’autres sujets, dont celui de Chypre. J’ai toutefois participé à une délégation de mon parti dans ce pays sur cette base, et parce que j’estime qu’il ne faut boycotter aucun peuple. J’ai écouté et posé des questions; je reste fidèle à mes engagements.

Quand l’article dit « il n’est nulle part question de s’informer sur le respect en Turquie des droits de la femme, des homosexuels, des opposants politiques, de la reconnaissance de l’Etat de Chypre ou de la reconnaissance des déportations et massacres des Grecs pontiques et du génocide arménien”, je me porte en faux. En particulier sur les droits de la femme et les violences faites aux femmes : à Ankara, je l’ai dit à plusieurs reprises haut et fort ! D’autres points ont aussi été évoqués, par d’autres membres de la délégation.

Je me doute qu’il est plus simpliste de faire des généralités et d’écrire des pamphlets destinés à descendre en flammes tous et chacun, indifféremment, que l’on soit Turc ou que l’on se batte comme moi, pour défendre des valeurs.

Etant moi-même enfant d’enfant caché, je n’ai aucune leçon à recevoir de la part de M. Mungo. Ni sur la Shoah, ni sur le génocide arménien ou tutsi. Une grande partie de ma vie consacrée au travail de mémoire, à travers mes livres, mon travail avec la Fondation Spielberg, peut suffire à le démontrer.
J’ai toujours dénoncé le négationnisme, sans doute avant même que M. Mungo en connaisse le terme, et ce pour tous les génocides.
J’ai donc toujours dénoncé le négationnisme turc et les candidats d’extrême droite, d’où qu’ils viennent.

Il faut un brin de courage pour aller en Turquie quand on défend la reconnaissance du génocide arménien, la lutte contre les violences faites aux femmes, la lutte contre l’antisémitisme et l’homophobie. Il n’en faut aucun pour abattre tout le monde par un tir groupé.

Oser prétendre je suis partie faire campagne en Turquie me ferait presque rire, si ce n’était à pleurer.

Pour conclure, un parti, en particulier le MR, est un lieu démocratique, d’échanges et de débats.

Je tiens à dire haut et fort que je me sens bien au MR, dont je partage les valeurs. Le MR n’a jamais été stalinien, ni une secte où tout le monde est d’accord avec tout, sous peine d’être décapité.
J’aime son fonctionnement démocratique, qui l’honore.

Faire de la politique c’est se battre pour ce en quoi l’on croit. C’est négocier, aussi.

Espérons qu’un jour M. Mungo en fasse l’expérience, quand il quittera la pénombre protectrice de son clavier pour oser prendre des responsabilités.

Twitter Facebook
01

Je crois à l’engagement, je connais mes dossiers et je veux obtenir des résultats.

Je crois à l’action. Je ne renonce jamais. Voici quelques priorités pour ces élections communales:

Renforcer la sécurité c’est faisable!
xsecurite4
Vivre sans avoir peur, en toute sécurité est un droit. Le thème de la sécurité est omniprésent dans cette campagne et tous les partis en parlent. Pourtant c’est le MR qui se bat depuis des années dans les différentes assemblées et propose des solutions ! A Ixelles – où j’ai été victime à plusieurs reprises de vandalisme et cambriolages, je plaide pour une police de proximité, pour l’application de toutes les sanctions et amendes cas de non-respect des obligations citoyennes. L’insécurité et l’impunité nuisent gravement à notre qualité de vie, à Ixelles aussi!

Que les jeunes décrochent c’est évitable!
xjeunes1
Il faut accentuer sans relâche notre politique d’éducation. Nous devons promouvoir toutes les actions pédagogiques et inculquer aux jeunes des comportements responsables et respectueux pour lutter contre la violence et le décrochage scolaire. Nous devons absolument consacrer plus de moyens aux écoles.

IXELLES plus propre, franchement c’est jouable
xpropre3
Nous militons pour un service de nettoyage de la commune 7/7. Nous voulons sanctionner les comportements inciviques tels que déjections canines, tags, dépôts clandestins. Il est urgent d’augmenter le nombre d’opérations en collaboration avec la police sur tout le territoire communal. On y arrivera à force de travail, d’exemplarité, d’interventions et d’éducation.

CIRCULER à Ixelles c’est possible
xcirculer1C’est un gros travail: parvenir à fluidifier le trafic en restant attentif au développement économique et aux commerces. Développer l’offre trams-bus-et étendre le métro. Améliorer l’éclairage, les trottoirs en mauvais état, les rues dangereuses pour les deux-roues. Renforcer l’accès des personnes à mobilité réduite.

Vivre ensemble à Ixelles c’est compatible
xensemble2
Nous poursuivrons la lutte contre les discriminations et toute forme de racisme, d’antisémitisme, d’homophobie et de stéréotypes sexistes. Et bien sûr, nous veillerons à un (meilleur) équilibre femmes/ hommes au sein de l’administration communale. Comme présidente du Conseil des Femmes Francophones de Belgique, je travaille sur les dossiers de l’égalité salariale, d’un meilleur accueil pour la petite enfance, contre les violences, contre le port de signes convictionnels à l’école et dans la fonction publique.
Je suis intransigeante sur l’égalité H/F et sur les valeurs de la laïcité. Je veux améliorer le vivre-ensemble.

Se loger à Ixelles c’est pensable
xlogerLes jeunes doivent pouvoir s’installer à Ixelles à un loyer attractif. Des solutions: assurer
le plus large accès possible à la propriété, réhabiliter les logements situés au-dessus des commerces, spécialement dans les zones denses comme la Chaussée d’Ixelles.

Twitter Facebook