juin « 2010 « Le blog de Viviane Teitelbaum

Archive pour juin 2010

22

Le CFFB salue le travail de l’asbl « Insoumise et Dévoilée » et le numéro vert gratuit pour lutter contre les mariages forcés

26614_385052412868_588562868_4033273_5048328_nLe Conseil des Femmes Francophones de Belgique (CFFB) salue le travail de l’asbl « Insoumise et Dévoilée »
et le numéro vert gratuit pour lutter contre les mariages forcés

Parce qu’elles ont connu la séquestration, la maltraitance liée aux traditions qui restent figées, l’obligation de porter le voile pour certaines, leur but c’est le soutien, le conseil, l’aide à des jeunes filles et des jeunes femmes vivant ces mêmes difficultés familiales et / ou sociales. Le regard de la communauté, la peur de la famille, du père, des frères, des oncles, restent omniprésents dans leur tête et souvent elles oublient qu’elles ont des droits en tant que personnes.

Dès le départ, Karima et Malika étaient seules sur le terrain et n’imaginaient pas un tel afflux de cas dans leur communauté. Ensuite, l’Asbl a pris de l’ampleur et à une vitesse incroyable en Belgique : des personnes, ayant vécu de près ou de loin des mariages forcés, des violences intra-familiales, les ont rejoints pour les aider à relever le défi.

Pour répondre à la situation, Karima, Malika et leurs équipes ont créé des familles d’accueil. A ce jour elles ont aidé 184 cas répartis sur toute la Belgique. Leur réussite, elles la doivent aussi aux autorités policières, aux procureurs du Roi, à la justice mais surtout au courage de ces filles qui à un moment de leur vie, faisant fi des traditions, ont osé franchir le pas et leur téléphoner pour essayer de s’en sortir. Souvent au péril de leur vie.

Au jour d’aujourd’hui, ces filles ne culpabilisent plus, sont totalement autonomes financièrement ou presque, suivent une thérapie de groupe et souhaitent vivre dans un pays où toutes leurs libertés sont respectées et acquises.

Début juin, l’asbl « Insoumise et Dévoilée » vient de mettre en service le numéro gratuit 0800/23.243, valable dans toute la Belgique. Comme les mariages forcés sont souvent pratiqués pendant les grandes vacances, lors d’un retour au pays d’origine des parents, le numéro vert devait être lancé avant les vacances et l’exode qui l’accompagne.
Au téléphone, les victimes trouveront de l’aide pour se sortir de l’emprise familiale et redémarrer une vie libre, comme c’est déjà le cas pour plusieurs jeunes filles.
Le Conseil des Femmes Francophones de Belgique, salue le courage et le travail de l’asbl Insoumise et Dévoilée et de leurs chevilles ouvrières. Le CFFB demande à ce que l’absl soit soutenue, à ce que des moyens leurs soient octroyés afin qu’à Bruxelles aussi, le travail puisse se structurer. Enfin, le CFFB, soutien le projet du numéro vert et demande à ce que la Belgique, lors de sa présidence européenne, élargisse le champ d’action de ce numéro vert pour en faire un numéro européen.

Pour le Conseil d’Administration

Viviane Teitelbaum, Présidente

Twitter Facebook
18

7871 voix merci !

2010-teitelbaum-portraitLa campagne électorale a été courte. Comme mes colistiers, j’ai été sur le terrain pendant plus d’un mois, tâchant de convaincre et de persuader en insistant sur notre programme, nos actions, nos combats.

Ce 13 juin, les urnes ont vu la victoire des nationalistes de la NVA au Nord et des socialistes du PS au Sud de notre pays.

Le Mouvement Réformateur a obtenu 5 sièges à la Chambre des Représentants dans l’arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvorde, confirmant ainsi son leadership dans notre région et sa périphérie.

Candidate à la 5ème place, j’ai réalisé un très beau score personnel grâce à votre aide ( envoi de mails, de courriers, avoir organisé ou permis une rencontre, mis une affiche à votre fenêtre ou à votre voiture, planté un panneau dans votre jardin ou accroché à votre balcon, distribué des tracts…) votre soutien et vos encouragements.

J’ai, en effet, obtenu 7871 voix de préférence soit près du double de mon résultat aux élections régionales de 2009.
Cette bonne performance me place en 30ème position sur l’ensemble des candidats qui se présentaient à Bruxelles-Hal-Vilvorde, tous partis confondus. Cette victoire est en grande partie la vôtre : sans votre précieux appui, sans votre voix, je n’y serais pas parvenue. C’est pourquoi, je voudrais toutes et tous vous remercier du fond du coeur.

Et je continuerai à me batttre pour défendre les valeurs, nos valeurs, auxquelles nous sommes profondément attachés. Plus que jamais, grâce à vous et à cette confiance renouvelée, je poursuivrai mon action et mon engagement.

A très bientôt et encore merci!

Twitter Facebook
09

Pourquoi on se bat?

On ne devrait jamais tourner le dos à un danger pour tenter de le fuir. Si vous le faites, vous le multiplierez par deux, mais si vous l’affrontez rapidement et sans vous dérober, vous le réduirez de moitié“. C’est de Winston Churchill. Il savait de quoi il parlait. En Belgique demain, il y quelques zones de danger. L’extrémisme flamand, l’insécurité, la crise économique, la montée de l’intolérance. Il y a des réponses. le MR a des réponses, des solutions, et le courage de les porter. Je vous invite à partager ce en quoi je crois, et ce pourquoi je me bats.

Lire le reste de cet article »

Twitter Facebook
03

Un laboratoire resté un brin clandestin….

laboLa structure des hôpitaux publics IRIS a pris la décision de principe, lors de son Conseil d’Administration d’octobre 2008, de mettre en place un laboratoire de biologie clinique unique. Cette décision portait sur le principe même de la création de ce laboratoire; les modalités concrètes : choix du site, businessplan, fonctionnement, etc. devant faire l’objet de décisions à prendre lors de réunions ultérieures.
En réalité, les discussions ont été abordées uniquement au niveau du comité de pilotage (biologistes) et du Comité de direction d’IRIS, mais le Conseil d’Administration n’a plus été impliqué dans le processus de décision. A plusieurs reprises j’ai demandé où en était la réflexion. Lors du CA du mois d’avril, j’ai été surprise de voir inscrit le laboratoire au budget de l’hôpital St Pierre et j’ai demandé de mettre le point à l’ordre du jour du CA du mercredi 26 mai.

Lors de cette séance, les administrateurs ont ainsi pris connaissance avec étonnement de l’état bien avancé du projet. Ils ont également découvert les différents blocages liés à la mise en œuvre de ce dossier ainsi que le manque de confiance de la part de nombreux intervenants: « Si je ne conteste pas, in fine, le choix du site de la Porte de Hal (hôpital St Pierre), je déplore le manque de transparence et de concertation dans ce processus. Un laboratoire commun est un bon projet, qui permet de rationaliser les structures et les coûts, mais le processus de décision pour le réaliser ne peut aucunement échapper aux règles élémentaires de gouvernance »!

Twitter Facebook