mai « 2010 « Le blog de Viviane Teitelbaum

Archive pour mai 2010

31

Interculturalité et “laïcité politique” bruxelloise à l’heure des Assises

assises_interculturalite1Ce lundi 31 mai, en Commission des Finances et des Affaires générales du Parlement bruxellois, j’ai interrogé le Secrétaire d’Etat à l’Egalité des chances sur les « Assises de l’Interculturalité ». Celles-ci ont été organisées en vue de « renforcer la réussite d’une société basée sur la diversité, le respect des spécificités culturelles, la non-discrimination, l’insertion et le partage des valeurs communes » et ont été lancées le 21 septembre 2009.

Dans ce cadre, un comité de pilotage composé de 29 personnes issues de la société civile et de représentants des entités fédérées a été mis en place. La Région bruxelloise a donc été impliquée dans l’organisation de ces Assises.

Le Secrétaire d’Etat ne semblait pas avoir reçu toutes les réponses du Ministre-Président à mes questions. Il a expliqué qu’un représentant du gouvernement siégeait dans l’une des cinq commissions, mais que le groupe de travail intercabinet ne s’est réuni que deux fois en 9 mois. Dès lors, la Région apparaît comme peu soucieuse du déroulement de ces Assises, qui sont à l’arrêt et sans rapport intermédiaire suite à la chute du gouvernement.

Quant à connaître la ligne politique donnée à suivre par le représentant de la Région, il s’agit d’une « laïcité politique, garante du vivre ensemble » ai-je également appris lors de la séance.

Je me réjouis de la position adoptée par le gouvernement bruxellois en la matière car j’ai toujours soutenu que l’interculturalité ne pouvait se concevoir qu’à travers le respect de valeurs communes : « le vivre ensemble ce n’est pas gommer ses différences, mais apprendre à vivre son identité de manière à se retrouver tous dans une société démocratique, où l’égalité entre tous, hommes et femmes, est réelle et sans compromis

Twitter Facebook
28

démocrates ne banalisez pas le Hamas!

hamas-suicideSuite à l’article publié dans la Capitale de ce vendredi 28 mai, je souhaite réagir aux propos d’Yvan Mayeur. Il me cite concernant mes positions dénonçant le Cheikh Yassine, qui en effet, était un dirigeant terroriste.
Cependant, je regrette qu’il banalise le Hamas et ne juge pas utile de condamner ceux qui le soutiennent, comme Jamal Ikazban.
Je leur rappelle que le Hamas, depuis qu’il a remporté les élections de 2006, continue d’appeler à la destruction d’Israël. Que sa charte contient des appels très explicites au meurtre des Juifs. On y lit des propos tels que « Notre bataille contre les juifs est très glorieuse et sérieuse. Elle exige la mobilisation de tous les efforts sincères. C’est un pas qui doit inévitablement être suivi par d’autres. Le Mouvement n’est qu’un escadron qui doit être soutenu par bien d’autres escadrons du vaste monde arabe et islamique, jusqu’à ce que l’ennemi soit vaincu et la victoire d’Allah réalisée. »

Les articles 22 et 28 abondent en références antisémites, dont Les Protocoles des sages de Sion.

Considérant que le Hamas n’a fait aucune déclaration formelle laissant penser qu’il se serait éloigné du contenu de sa charte et que les actes qu’il entreprend (tirs de roquettes sur le territoire d’Israël, exécutions sommaires de Palestiniens, utilisation de boucliers humains, kidnapping de Guilad Shalit, etc.. ) indiquent, au contraire, que celle-ci sert toujours de référence à son action, écartant par ailleurs toute solution diplomatique.

Dès lors, tout démocrate, en Belgique et ailleurs, se doit de condamner un tel mouvement. Signer une pétition demandant le retrait du Hamas de la liste des organisations terroristes compromet l’engagement réel à des valeurs démocratiques.

Twitter Facebook
26

Hier soir je suis rentrée chez moi fâchée. Et triste. Je vous explique pourquoi.

img_3218jpg1

Tout a commencé mercredi dernier place de la Vaillance, à Anderlecht. Inauguration d’un nouveau marché bio, sous un beau soleil.

Beaucoup d’Anderlechtois et de nombreux politiques. Je suis présente avec mes colistiers et amis, Corinne De Permentier, David Weytsman, et nous distribuons nos tracts. On explique, on répond. Beaucoup, beaucoup de questions et de remarques sur l’insécurité, les vols, la peur qui s’installe, …Deux personnes m’abordent, une dame et un jeune monsieur qui tient son fils par la main. Ils m’expliquent la situation difficile qu’ils vivent au sein du foyer anderlechtois (les logements sociaux). Je suis surprise. Un échevin qui entend tout cela va chercher le président du Foyer. Qui écoute et répond, en toute indifférence, ne rien pouvoir faire pour les aider. Point. Quand je lui fais remarquer que cette réponse est totalement insatisfaisante, il se met à crier, me bouscule, crie encore.
Les habitants du foyer sont indignés, moi aussi. Ils m’invitent à les rencontrer à avec leur Bourgmestre ce mardi. J’y suis allée. Les nombreux témoignages m’ont interpellée ; beaucoup se sont faits dans l’émotion ou les larmes. Beaucoup sont à bout, les nerfs à vif. Pendant qu’on parle, on voit des détritus tomber de l’étage au dessus qui sont jetés par la fenêtre ! Pas de respect.
Ils sont insultés, agressés, leurs sacs arrachés, les portes forcées : pas de respect. Ils ont peur de sortir et de rentrer chez eux : aucun respect.
Bousculés, tabassés par des jeunes, des gamins, qui font la loi.

Le Bourgmestre Gaetan Van Goidsenhove se bat de toutes ses forces pour diminuer la violence à Anderlecht. Il a fait des propositions concrètes en terme de police et de sécurité.

J’ai proposé de m’adresser au Foyer pour
- qu’ils mettent ou remettent de l’éclairage.
- qu’ils renforcent le périmètre de sécurité intérieure, au niveau des portes, des escaliers, etc.
- qu’ils mettent de vraies caméras dans les hall d’entrée.

J’ai proposé qu’au niveau régional, on envoie des éducateurs de rue ou des agents de prévention. On dépense des budgets fous pour toutes sortes de programmes, ne peut-on envoyer quelqu’un parler à ces jeunes pendant plusieurs semaines, être présents sur place pour comprendre ce qui s’y passe ?

Et si rien n’y fait ? Qu’on bloque les allocations familiales sur un compte afin de responsabiliser les parents.
Rendez-vous est pris fin septembre pour évaluer ensemble si la situation s’est améliorée. Sinon peut-être que nous pourrions au moins sensibiliser quelques journalistes au problème. S’ils ne sont pas trop occupés avec la vie sexuelle de MM Javaux ou Modrikamen bien entendu !

Fâchée et triste, vous avez compris pourquoi….

Twitter Facebook
17

conférence - débat le voile en questions… venez les poser!

quand-leurope-se-voile
Avec Nadia Geerts et Viviane Teitelbaum!

Nous aborderons les questions liées au voile et aux autres signes religieux à l’école, au travail, dans l’administration, l’enseignement ou au Parlement, ainsi que la problématique de la burqa, en Belgique mais aussi en Europe.

Nadia Geerts, professeur de morale, est aussi l’un des piliers de RésistanceS, revue d’information et de lutte contre l’extrême droite. Agrégée de philosophie, militante républicaine et laïque, elle est l’auteure de Fichu voile ! Petit argumentaire laïque, féministe et antiraciste (Luc Pire, février 2010), préfacé par Claude Javeau et postfacé par Caroline Fourest.

Je suis députée régionale bruxelloise, Présidente du Comité d’avis pour l’égalité des chances entre les hommes et les femmes du Parlement Francophone Bruxellois, Présidente du CFFB (Conseil des Femmes Francophones de Belgique). Mon dernier livre “Quand l’Europe se voile” publié aux éditions La Muette en mars dernier a été préfacé par Mohamed Sifaoui.

Lire l’article en cliquant sur http://www.cclj.be/regards/web/activites.asp

Où?: Auditorium Jacob Salik de l’Espace Yitzhak Rabin - Rue de l’Hôtel des Monnaies 52 à 1060 Bruxelles
Quand?: Mardi 18 mai à 20h30
P.A.F.: Membres 6 €, Non-Membres 8 €, Étudiants/Chômeurs 3 €
Informations et réservations: au CCLJ +32 2 543 02 70 ou info@cclj.be

Twitter Facebook
14

5ème à la Chambre …. c’est parti! Chaque voix compte. Et votre voix peut faire la différence.

affiche-2010teitelbaumChers amis, militants, sympathisants, amis d’amis,
La campagne pour les élections législatives démarre et je suis 5ème sur la liste pour la Chambre à Bruxelles!
Une très belle place éligible sur une très belle liste et je vais donc me battre pour chaque voix, pour y arriver et siéger à la Chambre. Chaque voix compte. Et votre voix peut faire la différence.
Mais cette campagne est très très courte! C’est pour cela que je me permets de solliciter dès à votre présent votre soutien pour les différentes actions de ma campagne.

Si cette fois encore j’espère accrocher votre voix le 13 juin,
j’aimerais m’accrocher à votre fenêtre ou dans votre jardin d’ici là!

Pour m’aider, vous pouvez :

✓ placer une affiche à la fenêtre de votre habitation ou d’un commerce, à votre balcon ou dans votre jardin. Donner une affiche pour vos commerces préférés, à vos amis, à votre famille, à vos connaissances…
✓ mettre une affiche dans votre voiture
✓ envoyer ou relayer des mails
✓ organiser une rencontre chez vous et inviter voisins ou amis pour me présenter afin que je puisse parler de mon action et présenter mon programme
✓ distribuer des tracts dans votre quartier ou auprès de vos amis ( vous pouvez préciser les quartiers que vous préférez couvrir)
✓ envoyer un courrier de soutien

Qui peut voter?

Toute personne domiciliée dans l’arrondissement électoral de Bruxelles- Halle – Vilvorde: : Anderlecht, Auderghem, Berchem-Ste-Agathe, Bruxelles (Ville de Bruxelles, Laeken, Neder-over-Hembeek et Haren), Etterbeek, Evere, Forest, Ganshoren, Ixelles, Jette, Koekelberg, Molenbeek, Saint-Gilles, Saint-Josse, Schaerbeek, Uccle, Watermael-Boitsfort, Woluwé-Saint-Lambert et Woluwé-Saint-Pierre, Affligem (Affligem, Essene, Hekelgem et Teralfene), Asse (Asse, Bekkerzeel, Kobbegem, Mollem, Relegem et Zellik), Beersel (Beersel, Lot, Alsemberg, Dworp et Huizingen), Dilbeek (Dilbeek, St-Martens-Bodegem, St-Ulriks-Kapelle, Itterbeek, Grand-Bigard et Schepdaal), Drogenbos, Gammerages (Gammerages, Tollembeek et Vollezele), Gooik (Gooik, Kester, Leerbeek et Oetingen), Hal (Hal, Buizingen et Lembeek), Herne (Herne, Herfelingen, Kapelle-St-Pierre et Biévène), Leeuw-Saint-Pierre (Leeuw-St-Pierre, Oudenaken, Berchem-Saint-Laurent, Ruisbroek et Vlezenbeek), Lennik (Lennik, Gaasbeek, St-Kwintens-Lennik et St-Martens-Lennik), Liedekerke, Linkebeek, Merchtem (Merchtem, Brussegem et Hamme), Opwijk (Opwijk et Mazenzele), Pepingen, Rhode-Saint-Genèse, Roosdaal et Ternat (Ternat, Wambeek et St-Katherina-Lombeek), Crainhem, Grimbergen (Grimbergen, Humbeek, Beigem et Strombeek-Bever), Hoeilaert, Kampenhout (Kampenhout, Berg, Buken et Nederokkerzeel), Kappelle-op-den-Bos (Kapelle-op-den-Bos, Nieuwenrode et Ramsdonk), Londerzeel (Londerzeel, Malderen et Steenhuffel), Machelen (Machelen et Diegem), Meise (Meise et Wolvertem), Overijse, Steenokkerzeel (Steenokkerzeel, Melsbroek et Perk), Vilvorde (Vilvorde et Peutie), Wemmel, Wezembeek-Oppem, Zaventem (Zaventem, Nossegem, Woluwé-Saint-Etienne et Sterrebeek) et Zemst (Zemst, Eppegem, Hofstade, Elewijt et Weerde)

Je suis en 5ème place, donc en place utile. Voter pour moi c’est voter utile.

Chaque voix compte, chaque action, chaque affiche, chaque contact donnent une opportunité de plus pour gagner.

Je vous remercie d’avance pour votre soutien.

VIVIANE TEITELBAUM
Députée
Rue des Champs Elysées 44
1050 Bruxelles
tel: 02-649.06.44
fax: 02-640.06.00
e-mail: vivianeteitelbaum@skynet.be

Twitter Facebook
09

belle fête à toutes les mamans!

 

fete-des-meresL’amour d’une maman, c’est la conviction que ses poussins sont des cygnes ce qui est la meilleure façon de donner du moral à des enfants qui sont convaincus d’être de vilains petits canards… [Pam Brown]

Une toute belle fête à ma maman et à toutes les mamans !

Dans le Soir du mercredi 5 mai, je réponds à une interview sur “Les mères belges à la fête”, la famille, la Sécurité sociale et les soins de santé. Pour lire plus cliquer ici

Twitter Facebook