décembre « 2009 « Le blog de Viviane Teitelbaum

Archive pour décembre 2009

31

Bonne et heureuse année! Rendez-vous en 2010….

rdv-20101

Twitter Facebook
20

Le Vif: “Choquée, Viviane Teitelbaum confie que le débat transpirait la “haine”.

Débat mission économique bruxelloise en Israël

vif1Le Vif de ce 18 décembre est revenu en profondeur et avec beaucoup de justesse sur le débat qui s’est tenu, le 9 décembre dernier, en commission des Affaires économiques du parlement bruxellois, autour de la question des relations commerciales avec l’Etat d’Israël et dans lequel je suis intervenue face à aux députés Jamal Ikazban (PS), Ahmed El Khannouss (cdH) et Sarah Turine (députée et présidente d’Ecolo), membres de la majorité de l’olivier et, tous trois, élus molenbeekois. Voici l’article:

Le conflit israélo-arabe est en passe de devenir un enjeu de politique locale à Bruxelles. Aux élections régionales de juin 2009, le petit parti radical bruxellois Egalité a fait campagne sur deux thèmes: l’international (Palestine, Irak, Afghanistan, Congo…) et le local (l’infériorisation des enfants d’immigrés). Il a obtenu plus de 4000 voix. Pas énorme. Néanmoins, ce micro-parti islamo-gauchiste agit comme un révélateur de tendances. Les deux causes sur lesquelles il veut attirer l’attention – la déréliction des jeunes des milieux populaires et l’impéralisme judéo-occidental – sont brandies jusqu’à se confondre émotionnellement. Cette virulence fait parfois irruption sur la scène politique conventionnelle, qui se réveille alors avec une mauvaise gueule de bois. La preuve par le débat qui s’est tenu, le 9 décembre dernier, en commission des Affaires économiques du parlement bruxellois, autour de la question des relations commerciales avec l’Etat d’Israël.

Il s’agissait de pas grand chose, en somme: une mission économique multisectorielle organisée en Israël du 6 au 10 décembre par Bruxelles Export, conjointement avec les Régions wallonne et flamande. But: promouvoir dix entreprises, dont quatre bruxelloises, actives dans les services médicaux, les jeux vidéo, le traitement des déchets et les loisirs. Mais ce voyage a déplu aux députés Jamal Ikazban (PS), Ahmed El Khannouss (cdH) et Sarah Turine (Ecolo), membres de la majorité de l’olivier et, tous trois, échevins ou conseillère communale molenbeekois. Lire le reste de cet article »

Twitter Facebook
16

“Mieux accompagner les chômeurs”

job
St. Bo.
Mis en ligne le 16/12/2009 sur le site de LLB http://www.lalibre.be/actu/bruxelles/article/549750/mieux-accompagner-les-chomeurs.html
Quatre députés MR ont déposé une proposition de résolution. Son objectif ? Réformer l’accompagnement des demandeurs d’emploi.
La Région bruxelloise comptait en 2008, selon le rapport annuel statistique du service régional de l’emploi Actiris, 92 114 demandeurs d’emploi inoccupés (DEI). Plus particulièrement, le taux de chômage des jeunes bruxellois atteint 31,7 %, contre 18,3 % pour l’Union européenne. Par ailleurs, la proportion de demandeurs d’emploi faiblement qualifiés est très élevée à Bruxelles : 32,9 % des DEI bruxellois ont maximum un diplôme du secondaire et 32,5 % se retrouvent dans la catégorie “Autres études” (essentiellement titulaires de diplômes obtenus à l’étranger et non reconnus en Belgique).
“Une formule moderne et responsable d’accompagnement des demandeurs d’emploi, organisée par les Régions, compléterait efficacement les mesures de soutien à l’activité économique”, plaident les députés MR Michel Colson, Viviane Teitelbaum, Françoise Schepmans et Serge de Patoul. Les quatre parlementaires bruxellois ont donc déposé une proposition de résolution visant à réformer l’accompagnement des demandeurs d’emploi (DE). Objectif ? “Il s’agit de demander au gouvernement de poursuivre la réforme d’Actiris et de son réseau de partenaires afin d’informer tous les DE dans le mois qui suit leur inscription, de les orienter vers la démarche et l’opérateur qui convient le mieux à leur situation personnelle, de clarifier le rôle de ces opérateurs, de proposer d’intégrer cette démarche dans un contrat, signé sur base volontaire, et d’organiser un suivi de l’exécution de ce contrat”, expose Michel Colson.

Certes, la Région bruxelloise propose déjà à ses DE de signer un Contrat de projet professionnel (CPP) (NdlR : l’accord de gouvernement prévoit d’ailleurs de rendre le CPP obligatoire pour les jeunes de moins de 25 ans, dans un premier temps), mais “le gouvernement manque de réalisme, car tous les DE n’ont pas besoin du même type d’accompagnement”, relève Michel Colson. Par ailleurs, “le dernier rapport d’Actiris mentionne que 11 054 DEI ont signé un CPP, soit 12 % du nombre total de DEI. De plus, en 2008, 19 478 DEI ont eu un entretien de suivi dans le cadre d’un CPP, soit 21 % des DEI. Cela signifie donc que 79 % des DEI bruxellois ne bénéficient pas d’un suivi régulier dans leur quête d’un travail”, souligne Viviane Teitelbaum.

Les quatre élus MR proposent donc d’instaurer, outre le CPP (destiné aux DE qui souhaitent recevoir l’aide d’un conseiller pour définir son projet professionnel et établir un plan d’action pour le réaliser, en jouissant d’un accompagnement personnalisé), deux autres types de contrats : l’un, le “Contrat de recherche d’emploi” (CRE), destiné aux DE autonomes; et l’autre, le “Contrat d’accompagnement” (CA), pour les DE faiblement qualifiés ou fragilisés qui nécessitent un accompagnement personnalisé. Les CPP et CRE seraient gérés au sein des antennes Actiris tandis que les CA seraient dispensés par les Missions locales et autres partenaires d’Actiris.
Dans leur proposition de résolution, les quatre députés MR proposent encore de réformer le dispositif d’insertion socio-professionnelle, en regroupant tous les opérateurs locaux en une “Maison de l’emploi et de la formation” par commune, là où ce n’est pas encore concrétisé, afin de réaliser des économies des échelles. Enfin, ils souhaitent redéfinir les rôles de chaque acteur de l’emploi : les partenaires d’Actiris se centreraient sur des missions d’accompagnement des DE qui ont besoin d’un accompagnement spécifique; les antennes d’Actiris auraient vocation à accueillir les DE autonomes dans un “Espace ressources d’emploi” et suivre l’exécution des contrats tandis que le siège d’Actiris s’orienterait vers les tâches administratives.

Twitter Facebook
11

Budget: “de flèche is af ” et l’Olivier déraille

prb Discussions budgétaires au Parlement depuis plusieurs semaines et nous, l’opposition constructive MR, au boulot pour faire le minutieux contrôle budgétaire. Nous avons été très assidus et très percutants. Et ce matin, ambiance totale lorsque le chef de groupe…Ecolo s’est désolidarisé de la majorité PS-CDH…Ecolo qui réduit le budget de la STIB….

En commission infrastructure et mobilité, nous avions immédiatement dénoncé le manque de cohérence d’un gouvernement qui dit vouloir développer une alternative à la voiture pour réduire la pression automobile en ville, mais qui baisse les budgets octroyés aux transports en commun. Et déjà en commission, on avait l’impression qu’Ecolo siégeait dans l’opposition. Difficile évidemment pour la ministre en charge de la STIB de défendre des budgets à la baisse et de se débrouiller avec l’héritage ingérable de Pascal Smet … mais ça il fallait peut-être y penser avant ! Un budget à la baisse pour une politique au rabais pour des bruxellois forcément désenchantés: ce n’est pas prêt de s’arrêter…

Twitter Facebook
02

Mission économique en Israël

Comment trois députés de la majorité bruxelloise manient l’indignation sélective. Et comment je leur ai répondu.

Les députés Ahmed El Khannouss (CDH), Jamal Ikazban (PS) et Sarah Turine, (co-présidente d’Ecolo !), ont interpellé le ministre Cerexhe en commission ce mercredi, sur la mission économique prévue du 6 au 10 décembre en Israël.
Si les deux premiers ont remis en cause la mission en Israël, faisant référence à la Guerre à Gaza, au Rapport Goldstone et au mur de séparation, la députée écolo, après avoir fortement critiqué Israël, a voulu s’assurer que les partenaires israéliens n’étaient en rien liés à la colonisation. Le député SPA Fouad Ahidar s’est pour sa part emporté à plusieurs reprises, accusant Israël de tous les torts et le ministre d’une absence d’éthique.

Ambiance.

Lire le reste de cet article »

Twitter Facebook
02

L’Assemblée générale du Mrax comme si vous n’y étiez pas

Compte rendu du journaliste Mehmet Koksal que je relaye:
Ce mardi (01/12/09), une assemblée générale extraordinaire du MRAX (Mouvement contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie) s’est tenue dans une salle louée à la Maison des Femmes. Malgré une annonce publique et médiatique (Le Soir du 30/11/09), une forte polarisation des débats entre deux camps (pro et anti-Bouhlal) et 299 convocations envoyées aux membres (simples cotisants ou effectifs avec droit de vote), seules 64 personnes étaient présentes lors de cette AG et 25 procurations ont été déposées. Lire le reste de cet article »

Twitter Facebook